Ail rose de Lautrec 2021

direct producteur

 

L’ail rose de Lautrec est une variété d’ail rose typique du Tarn. Cet ail qui fait la fierté et la renommée de tout un terroir se compose d’une dizaine de gousses légèrement rosées, assemblées en couronne autour d’une tige rigide. Inscrit depuis près de 50 ans dans une démarche qualitative, notamment au travers d’un label rouge et d’une IGP, l’ail rose de Lautrec est aujourd’hui un des fleurons de la gastronomie française. Ses qualités gustatives et son inégalable faculté de conservation font de lui le partenaire indispensable de votre cuisine.
Petit exploitant sur le canton de Lautrec, nous venons régulièrement à votre rencontre à l’occasion de foires ou de salons gastronomique. Aujourd’hui avec ce portail internet nous  vous proposons l’ail rose de Lautrec directement de la ferme et tout au long de l’année.
Issu exclusivement de notre exploitation, l’ail rose labellisé proposé à la vente vous parviendra dans un délai de 10 jours ouvrables avec une garantie de conservation minimale de 4 mois.

L’ail rose dans tous ces états

Retrouvez dans notre boutique en ligne différents conditionnements d’ail rose de Lautrec. Vous pouvez commander de l’ail rose de Lautrec, label rouge et IGP en grappe (dite manouille) ou en têtes. Les tresses d’ail font selon votre choix 500g ou un kilo. De plus à la saison, de novembre à février, vous pouvez également acheter de l’ail rose de semence. Déjà égrainés, prêts à planter, vous ne pourrez plus louper votre plantation d’ail. Dans la boutique également, retrouvez notre variété d’échalotes longues issues également de notre ferme.

Nos manouilles d’ail rose de Lautrec disposent d’une étiquette label rouge et IGP qui vous garantissent l’origine et la traçabilité de vos grappes. Chaque étiquette mentionne le nom du producteur (dans notre cas Marty Sébastien) le calibre des têtes d’ail les logos IGP et label rouge, le numéro unique de traçabilité ainsi que les coordonnées du syndicat de défense de l’ail rose de Lautrec. Les tresses de un kilogramme ont un calibre de 50/70 mm, alors que celui des grappes de 500 grammes est de 45/60 mm. L’étiquette « label rouge » vous garantit un ail rose répondant en un strict cahier des charges, exempt de produits interdits ou non homologués avec un contrôle continu par des analyses de sols et de la récolte à chaque stade de culture. De plus nous vous garantissons l’absence de produits antigerminatifs sur notre ail rose et ceci quelque soit la période de l’année.
Ainsi l’ail rose de la Lautrecoise accompagnera sainement tout vos plats et préparations, que ce soit d’une simple soupe à l’ail à un produit plus raffiné comme l’ail noir.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’échalote sans jamais oser le demander est dans Gal’ail

Échalote « traditionnelle » 

L’échalote (Allium cepa) traditionnelle se plante à la main durant les mois de novembre à février. C’est une plante vivace et assez rustique, peu sensible aux maladies, qui ne nécessite pas de traitement particulier. La récolte se déroule au mois de juillet lorsque les feuilles tubulaires fanent. Après quelques jours de séchages, les échalotes se conservent parfaitement à l’abri de la lumière et de l’humidité durant de très nombreux mois (souvent jusqu’au mois de mai de l’année suivante), sans aucun traitement antigerminatif.

Échalote des villes et échalote des champs

Depuis 2007, on peut trouver en France, dans les commerces industriels, des échalotes qui ne sont plus issues de plantations mais de semis. Les graines de semis ont été obtenu en laboratoire par croisement avec des variétés d’oignons. Difficile de nommer cette nouvelle plante échalote et pourtant….:
“En France, l’ancienne réglementation applicable datant de 1990 réservait aux seules échalotes plantées, dites « de tradition », le droit d’être commercialisées sous le nom « d’échalote ». Depuis, la recherche agronomique, notamment aux Pays-Bas, a développé des croisements avec l’oignon (…) la société De Groot en Slot ont permis de développer des variétés typées d’échalote qui sont semées et non plantées comme l’échalote traditionnelle. Cette nouvelle échalote a ouvert la voie à un nouveau mode de production d’échalotes à partir de semis. (…) En France, la procédure contentieuse entamée par la société De Groot en Slot Allium BV devant le Conseil d’État a définitivement donné le droit aux échalotes dites « de semis » d’être commercialisées avec l’étiquette « échalote de semis » et ce, en vertu de la libre circulation des biens dans l’Union Européenne.” (source Wikipédia).